Entrepreneur vs. Salarié

Pourquoi considère-t-on le salariat comme la voie « normale » et l’entrepreneuriat comme la voie « originale » ?

 

Voici 3 arguments qui vous prouveront que l’entrepreneuriat est en réalité LA voie NORMALE :

 

  •  Numéro 1 : Donner naissance à SON rêve.

Créer son entreprise, c’est faire vivre son rêve. À l’inverse, le salariat c’est donner vie au rêve d’un autre. Ne voulez-vous pas vivre vos rêves ? Créer ce qui vous tient à cœur, construire votre futur et mettre sur pied vos idées ? N’est-ce pas plus valorisant de consacrer votre temps pour un projet qui est le vôtre ? En effet, le salariat, c’est échanger sa liberté (temps) contre un salaire (dédommagement) pour un projet qui n’est pas le sien, avec en plus, de la pression et du stress venant de la hiérarchie. L’entrepreneuriat permet à l’inverse de savoir ce que l’on construit, où l’on veut aller, et ceci avec une liberté incomparable, permettant souvent de se surpasser.

 

  • Numéro 2 : Évoluer personnellement.

Créer son entreprise, surtout si l’on part de pas grand-chose, peut paraitre un calvaire. Mais chaque étape de la vie de l’entreprise est une nouvelle étape dans le développement personnel de son créateur. Tout d’abord, il faut apprendre vite et beaucoup afin d’être en condition de faire perdurer son entreprise. D’ailleurs, de nombreux entrepreneurs sont des autodidactes. Ensuite, il faut se créer un réseau, car une entreprise est une expérience humaine qu’il est impossible de faire tout seul. Il faut donc rencontrer des personnes enrichissantes qui vont vous apporter des choses, mais aussi des personnes à qui vous allez apporter des choses, et ceci, afin que tout le monde soit tiré vers le haut.

 

  • Numéro 3 : La sécurité de l’emploi : le mirage du salariat.

Aujourd’hui, beaucoup de personnes sont attirées par l’entrepreneuriat, mais très peu passent réellement à l’action. Pourquoi ? Parce qu’il est commun de penser que le salariat est plus confortable et moins risqué que l’entrepreneuriat. Mais ceci n’est pas totalement vrai ! En effet, même avec un CDI, en cette période de crise, le salarié n’est pas certain de son sort si son entreprise coule. Rien n’est fixé, même si en théorie il est « protégé ». C’est un mirage, pas la réalité. Donc pourquoi ne pas devenir entrepreneur ?

 

 

En conclusion, on peut dire que créer son entreprise, c’est créer son aventure, avec les risques et les joies que toute aventure peut impliquer. Mais en somme, les expériences positives vécues sont toujours beaucoup plus nombreuses que les expériences négatives. L’entrepreneur s’en retrouve toujours plus grand, et souvent veut continuer dans cette voie-là.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *